Arrachage de l’alliaire

Bonjour à tous,

Je vous sollicite car nous avons besoin de vous samedi prochain, le 6 juin, pour faire de l’entretien sur la Réserve naturelle Alfred-Kelly. Il s’agit de faire l’arrachage de l’alliaire, une plante exotique, envahissante et nuisible à la végétation naturelle.

Le travail ne sera pas trop pénible, surtout si on est quelques-uns pour faire ce travail.
Ce travail a été amorcé depuis 2 ans et le nombre de plantes diminuent radicalement chaque année. Nous en avons pour quelques année encore, car la plante est très tenace, mais avec votre aide, nous allons y arriver.

Le printemps tardif cette année nous a forcés de retarder la date la plus propice pour faire ce travail. En cette période de pandémie, il est clair que nous respecterons les règles de distanciation recommandée.

Ainsi, je vous propose de donner des explications sur cette plante, en faisant une rencontre préliminaire, vers 9h30, samedi le 6 juin. Rendez-vous au portail de la gare de Prévost. Il y a des plants près du portail pour se familiariser avec cette plante.

Une fois que tout le monde se sentira à l’aise avec la plante, nous allons partir et nous disperser sur le flanc sud-ouest du mont Shaw où chacun se choisira un secteur, pour faire le travail individuellement, en emportant un sac vert (poubelle) que je vous fournirai. 2 heures de travail devraient suffire de sorte que vers midi environ, on cesse le travail, fini, pas fini.

C’est pas difficile comme travail. La plante a 60cm de haut actuellement, de sorte qu’on ait pas à se pencher beaucoup. Il s’agit de tirer délicatement pour déraciner la plante et la mettre dans le sac. Quand le sac est à moitié plein, on le met sur le bord du sentier et on verra à la fin, de rapporter les sacs vers le portail de départ. Il y a un petit secteur où il y a de l’herbe à puce, mais je me garde ce secteur et je porterai des bottes de caoutchouc. Les autres secteurs sont libres d’herbe à puce. Aucune autre plante n’est nocive.

Il n’est pas nécessaire qu’on soit très nombreux, mais si nous pouvions compter sur 5-6 personnes, on serait content. Si on est plus nombreux, le travail en sera que plus facile.
S’il pleut, la corvée sera remise au lendemain. Sinon, elle aura lieu, même si la météo n’est pas idéale.
• Les moustiques sont sortis, alors prévoyez un chasse-moustique.
• Il n’est pas nécessaire de porter des gants, mais c’est à votre choix.
• Il serait mieux d’apporter de l’eau et de porter des vêtements appropriés.

S’il vous est impossible de venir samedi, mais que vous étiez libre jeudi en après-midi, je ferai une séance d’initiation et d’arrachage, ce jeudi 4 juin, à 13h00, toujours au portail de la gare de Prévost. Mais le travail principal se fera ce samedi; jeudi ne sera qu’un aperçu pour ceux qui ne peuvent pas venir samedi.

Avec ces connaissances acquises, vous pourrez poursuivre le travail près de votre maison, le long des pistes cyclables, etc. Nous faisons la guerre à cette plante et nous vous remercions de nous aider.

Au plaisir de vous y voir alors,

Denis Paquette,
botaniste des milieux naturels

Envoyez-nous un courriel via : info@parcdesfalaises.ca afin de savoir qui se joindra à nous.
Nous vous remercions de votre participation.

Arrachage de l’alliaire