La sanguinaire du Canada

Par:  Diane Barriault

Sanguinaria canadensis

La sanguinaire du Canada est une fleur d’un blanc immaculé qui apparaît tôt au printemps. Elle fait partie de la famille du pavot. On la trouve dans les sites humides des érablières et elle forme souvent de vastes colonies dans des éclaircies de la forêt.

Au printemps, son rhizome épais et superficiel produit simultanément deux tiges : l’une porte une feuille fortement palmée et l’autre, une fleur ayant généralement huit pétales. La feuille est parfois enroulée autour du bourgeon floral le protégeant ainsi du froid. Les feuilles croissent jusqu’au début de l’été et persistent jusqu’à l’automne. La fleur elle, ne dure que de trois à cinq jours. Le fruit, mature à la fin du printemps, est une capsule fusiforme contenant une vingtaine de graines. Un appendice charnu, la caroncule, attaché aux graines, est un mets de choix pour les fourmis. La plante se reproduit de façon végétative par ramification de son rhizome ainsi que de façon sexuée par ses graines dispersées par les fourmis.

La plante produit dans son rhizome, sa tige et ses feuilles plusieurs composés chimiques dont la sanguinarine. Ces produits apparentés à la morphine se trouvent dans un latex rouge-orangé visible lorsqu’on endommage des parties de la plante.

Au Québec, la sanguinaire a été désignée plante vulnérable à la cueillette commerciale en 2005. Elle est donc protégée par la loi et la vente de spécimens cueillis en nature est totalement interdite.

Fleur aux pétales blancs immaculés

Photo : Diane Barriault

Le fruit est une capsule fusiforme

Photo : Diane Barriault

La sève contient un latex rouge-orangé

Photo : Diane Barriault