Le frêne noir

Par:  Diane Barriault

Fraxinus nigra

Le frêne noir est une espèce de milieux humides. Si vous comptez onze folioles sur une feuille, il s’agit certainement d’un frêne noir. Les folioles, à base asymétrique, sont bordées de dents fines et aigues et portent des touffes de poils brun rougeâtre à leur point d’attache au pétiole. Ils sont sessiles (non pétiolulés) contrairement à nos deux autres frênes. Une caractéristique facilement observable en toute saison est l’apparence boursouflée de son écorce lorsqu’il est jeune. En hiver on note également que les bourgeons latéraux sont distants du bourgeon terminal. Son bois est mou et se sépare en feuillets minces qui étaient utilisés pour le cintrage de raquettes et la fabrication de paniers.

Feuille aux folioles sessiles

Photo : Diane Barriault

Touffe de poils à la base des folioles

Photo : Diane Barriault

Écorce boursouflée chez un jeune arbre

Photo : Diane Barriault

Bourgeons latéraux distants du bourgeon terminal

Photo : Diane Barriault