La frulanie

Par:  Carole Beauchesne

Frulania sp.

Une hépatique en dentelle

Voici maintenant une représentante du groupe des hépatiques, la frulanie. Son aspect est tout en délicatesse, semblable à une dentelle végétale. Bien accrochée à l’écorce de l’arbre qui l’héberge, elle attend patiemment son mets favori, l’eau. Très patiemment!

En effet, le tronc d’arbre étant un milieu de vie vraiment sec, la frulanie passe la plus grande partie de sa vie complètement déshydratée, dans un état de dormance. Mais dès que l’eau revient, elle s’active à nouveau. Elle reprend la photosynthèse en quelques minutes seulement et en profite pour assurer ses fonctions de reproduction sexuée et végétative. Ses feuilles possèdent de petits lobes capables de capter et d’absorber l’eau. Ces lobules servent d’abris à de petits invertébrés qui sont adaptés eux aussi aux disettes d’eau, grâce a leur capacité de former des structures de dormance, en attendant le retour… du mauvais temps!

Surveillez bien les troncs d’arbres autour de vous lors d’une promenade en forêt, la frulanie sera sûrement au rendez-vous.

Photo : Carole Beauchesne

Photo : Carole Beauchesne

Photo : Carole Beauchesne