L’arabesque des forêts

Par:  Carole Beauchesne

Nowellia curvifolia

Une hépatique élégante

Réussirez-vous à observer cette toute petite, mais ô combien élégante hépatique? Si oui, vous aurez grand plaisir à admirer ses délicates feuilles sous le microscope. Elles font penser à des gouttes allongées, se terminant en deux pointes joliment incurvées. Lorsqu’elles sont jeunes ou peu exposées au soleil, ces hépatiques sont vertes. Elles passent au brun rougeâtre en vieillissant, en réaction à la lumière. Les anglophones la surnomment d’ailleurs « wood rust », rouille de bois. Cette couleur lui permet d’augmenter sa température et d’accroître  sa photosynthèse durant les saisons difficiles.

Cherchez-la sur le bois mort, humide et en décomposition, car c’est une pionnière, spécialiste des troncs ayant perdu leur écorce. Bien que toute petite, elle est parfois présente en si grand nombre que vous pourrez la détecter à l’œil nu.

 

Photo : Stéphane Leclerc

Photo : Stéphane Leclerc

Photo : Stéphane Leclerc

en forme de gouttes allongées

Photo : Stéphane Leclerc