L’arbuscule des montagnes

Par:  Carole Beauchesne

Thamnobryum alleghaniensis

Une mousse sudiste

Imaginez que vous apercevez, quelque part dans le parc, un amas de gros rochers tout près du sentier où vous déambulez. Vous vous approchez et observez une  mousse aux allures de petit arbre, avec des feuilles d’un beau vert foncé, sur le côté d’une grosse roche humide et bien fraîche. Le bruit d’un petit ruisseau, cascadant doucement sous les rochers, fait entendre sa musique. Vous vous dites : « Tiens! C’est la première fois que je vois cette mousse ». Vous avez de la chance en fait, car sa présence a été mentionnée seulement à quelques reprises, au Québec méridional. Vous l’étudiez attentivement, avec l’espoir de la revoir ailleurs. Et justement, vous la rencontrerez à nouveau, toujours dans le massif, sur les rives du lac Paradis. Elle est installée cette fois sur une roche plus petite, dont la base trempe dans l’eau. Ne vous privez pas d’en parler à vos amis bryologues, vous ferez des jaloux. Certains n’ont encore jamais eu la chance de la trouver; ils souhaiteront à coup sûr aller faire un tour au massif des falaises eux aussi!

 

Photo : Carole Beauchesne