La chimaphile à ombelles

Par:  Diane Barriault

Chimaphila umbellata subsp. umbellata

Plante de sous-bois à feuilles persistantes et luisantes, la chimaphile à ombelles appartient à la famille des Éricacées, comme le bleuet. Son nom signifie « qui aime le froid ». Elle est bien adaptée aux milieux ombragés, car son feuillage persistant lui permet de faire de la photosynthèse une bonne partie de l’année. De plus, on la trouve souvent en association avec des champignons mycorrhiziens, eux-mêmes associés à des arbres, qui assurent le transfert d’éléments nutritifs de l’arbre à la plante. Selon la luminosité qu’elle reçoit, la chimaphile tire une partie plus ou moins importante de son énergie de son partenaire symbiotique, l’arbre.

La chimaphile fleurit au début de juillet et la floraison dure une vingtaine de jours. Les fleurs légèrement teintées de rose sont pendantes au bout d’une tige unique. Au début de leur formation, les fruits sont eux aussi pendants, mais se dressent à maturité. Ils persistent souvent jusqu’à l’été suivant et on observe parfois au même moment des fruits desséchés et des fleurs. Les graines sont très petites, tout comme celles des orchidées.

Feuilles et hampe florale

Photo : Diane Barriault

Le bourgeon tôt au printemps

Photo : Diane Barriault

En début d’été, on observe en même temps le fruit de l’année précédente lignifié et les bourgeons floraux

Photo : Diane Barriault

Feuillage persistant

Photo : Diane Barriault