L’ancolie du Canada

Par:  André Sabourin

 

Aquilegia canadensis

L’ancolie du Canada est certainement l’une de nos plus belles fleurs printanières. Elle est remarquable par le rouge écarlate de ses pétales et de ses sépales, ainsi que par le centre jaune d’où jaillissent les longues et nombreuses étamines également jaune vif. Les fleurs penchées n’incommodent ni les insectes ni les colibris qui viennent butiner, attirés par le nectar produit au fond de longs éperons qui prolongent les pétales.

Cette ancolie fait partie de la famille des Renonculacées. Elle occupe le plus souvent des habitats rocheux, plus rarement sablonneux. Dans le massif des falaises elle occupe des habitats rocheux comme des fissures, des corniches ou des replats d’escarpements. Ce sont des habitats exigeants et exposés aux intempéries, comme le fort ensoleillement, le vent, les gels et dégels successifs.

Bien que les habitats rocheux abondent dans les Laurentides au nord de Saint-Jérôme, l’ancolie du Canada y semble peu présente. C’est que les escarpements favorables tel ceux constitués de rochers friables et de coulisses de calcite y sont rares. Du point de vue de la géographie des plantes, des auteurs l’incluent parmi les espèces typiques des Appalaches et notre région en est éloignée.

 

Photo : Diane Barriault

Habitat rocheux de l’ancolie

Photo : André Sabourin