Nouvelle acquisition par le CRPF : Un geste pour l’environnement et la biodiversité

Prévost, le 17 février 2022 C’est avec beaucoup de fierté que M. Gilbert Tousignant, président du Comité régional pour la protection des falaises (CRPF), annonce l’acquisition d’un nouveau terrain de 41 hectares (101 acres), limitrophe à la Réserve naturelle du Parc-des-Falaises, propriété du CRPF:  « C’est un processus qui a duré près d’un an et il est couronné de succès grâce à de nombreux partenaires qui nous font, une fois de plus, confiance. »

Acquis le 26 novembre 2021, le terrain situé à Saint-Hippolyte (dans les Laurentides) se distingue par sa biodiversité. C’est un milieu forestier intègre, incluant plusieurs milieux humides. Cette propriété abrite également des espèces à statut précaire au niveau fédéral ou provincial, telles la chauve-souris nordique (désignée en voie de disparition au Canada), le pioui de l’Est (désigné préoccupant au Canada), le noyer cendré (désigné en voie de disparition au Canada) et la grenouille des marais (susceptible d’être désignée menacée ou vulnérable au Québec).

Ce projet de conservation a été rendu possible grâce au financement du gouvernement du Canada par l’entremise du Programme de conservation du patrimoine naturel (PCPN) du Fonds de la nature du Canada, de la Fondation de la faune du Québec, de Conservation de la nature Canada et du gouvernement du Québec, par l’entremise du Projet de partenariat pour les milieux naturels (PPMN).

Citations

« Les changements climatiques et le déclin de la biodiversité sont deux crises intrinsèquement liées auxquelles nous devons nous attaquer simultanément. En travaillant avec des partenaires tels que le Comité régional pour la protection des falaises, nous protégeons le milieu naturel du Québec et du reste du pays, et nous créons un avenir plus sain et résilient pour nos enfants et petits-enfants. Les programmes à l’image du Programme de conservation du patrimoine naturel financé par le Fonds de la nature du Canada nous aident à réaliser des progrès en vue de conserver un quart des terres et des océans au Canada d’ici 2025. »

– L’honorable Steven Guilbeault, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

Le CRPF tient également à remercier les partenaires suivants qui, par leur contribution, appuient sa mission: la Fondation Écho, la municipalité de Saint-Hippolyte et le groupe TMX. La famille Arcaro, propriétaire du terrain, s’est dite fière de participer ainsi à la protection du territoire.

Depuis sa fondation en 2003, le CRPF a contribué, avec ses partenaires, à la protection de 793 hectares (1959 acres ou 7,9 km²) dotés de caractéristiques écologiques exceptionnelles, s’étendant derrière les escarpements de Piedmont, de Prévost et de Saint-Hippolyte. Nous tenons à remercier les citoyens qui, année après année, appuient le CRPF par leurs dons et par leur bénévolat.

 

À propos

Le Programme de conservation du patrimoine naturel (PCPN) du gouvernement du Canada est un partenariat public-privé unique destiné à appuyer la création de nouvelles aires protégées grâce à l’acquisition de terres privées ou de droits sur ces dernières. Le programme est administré par Conservation de la nature Canada (le CNC). Les fonds investis par le gouvernement fédéral dans le programme sont bonifiés par des contributions de contrepartie amassées par CNC et ses partenaires, Canards Illimités Canada et la communauté des organismes de conservation du Canada.

 

Né d’une initiative citoyenne rassembleuse et mobilisatrice, le Comité régional pour la protection des falaises (CRPF) œuvre depuis 2003 pour la protection et l’utilisation écoresponsable d’un territoire de 16 km2, doté de caractéristiques écologiques justifiant sa conservation, comprenant et s’étendant derrière les escarpements de Piedmont, de Prévost et de Saint-Hippolyte. Pour faire un don https://www.parcdesfalaises.ca/index.php/faire-un-don/

 

Le Projet de partenariat pour les milieux naturels (PPMN) est une subvention de plus de 53 millions de dollars échelonnée sur quatre ans, accordée par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques à CNC. Il prévoit, par l’établissement de partenariats financiers avec les organismes de conservation de la province, un soutien à la réalisation d’initiatives de conservation volontaire en vue d’assurer la protection de milieux naturels d’intérêt. Le PPMN vise ainsi à développer et à consolider le réseau québécois d’aires protégées situées en terres privées. Il fait suite au projet Ensemble pour la nature, qui s’est terminé au 31 mars 2020 et qui avait des objectifs similaires.

 

Conservation de la nature Canada est le chef de file au Québec et au Canada en matière de protection des milieux naturels en terres privées, ainsi que des animaux et des plantes qu’ils abritent. Depuis 1962, CNC et ses partenaires ont contribué à la protection de 14 millions d’hectares d’un océan à l’autre et à l’autre, dont plus de 48 000 au Québec. Pour plus d’information, visitez www.conservationdelanature.ca.

Nouvelle acquisition par le CRPF : Un geste pour l’environnement et la biodiversité