La viorne bois-d’orignal

Par:  Diane Barriault

Viburnum lantanoides

La viorne bois-d’orignal appartient à la famille des Adoxacées. C’est un arbuste à floraison printanière qu’on trouve dans les forêts au sol frais, particulièrement dans les érablières à bouleau jaune et les bétulaies. Il mesure généralement de un à trois mètres de hauteur et forme de petits taillis par marcottage naturel. La viorne trilobée, qu’on appelle aussi pimbina et dont les fruits sont comestibles, en est un proche parent.


Les feuilles de la viorne bois-d’orignal sont formées à l’automne. Tout l’hiver elles restent à demi déployées et sont protégées du froid par un manchon tomenteux de couleur cannelle. Ces bourgeons tendres sont broutés par les orignaux, d’où le nom populaire de la plante. Ses feuilles cordées, presque rondes sont finement dentées et ont une apparence gaufrée. En position opposée sur le rameau, chaque paire est située à 90 o par rapport à la précédente.


L’inflorescence porte deux types de fleurs : en périphérie, de grandes fleurs blanches stériles qui ont pour fonction d’attirer les insectes. Ceux-ci iront féconder les fleurs centrales plus petites dépourvues de pétales et possédant les organes reproducteurs.


Ses fruits comestibles ne mûrissent pas tous en même temps. Ils passent du vert, au jaune, à l’orangé et au rouge pour devenir presque noirs à maturité. On observe souvent plusieurs couleurs dans la grappe de fruits.

 

Tige portant des feuilles opposées

Photo : Richard Pelletier

Feuilles et bourgeons de feuilles déjà formé à l’automne

Photo : Diane Barriault

Le bourgeon floral est lui aussi formé à l’automne

Photo : Diane Barriault

Fleurs périphériques stériles et fleurs centrales fertiles, plus petites

Photo : Diane Barriault

Fruits comestibles à différentes étapes de maturation

Photo : Diane Barriault