La cardamine à petites fleurs

Par:  André Sabourin

Cardamine parviflora

Cette petite plante discrète de la famille des Brassicacées (ou Crucifères) se caractérise par la délicatesse de toutes ses parties. Sa taille est réduite et ses tiges sont faibles, le plus souvent étalées ou un peu ascendantes, dépassant rarement 30 cm. Ses feuilles sont finement découpées en plusieurs petites folioles, arrondies à la base de la plante mais plutôt linéaires et très minces sur la tige. Ses petites fleurs printanières à quatre pétales blancs, mesurant environ 2 mm de long, se changent en fruits, de délicates siliques linéaires larges de moins de 1 mm et longues de 1 à 2 cm.

Malgré cette apparente délicatesse, la plante tolère un environnement souvent difficile et rude, où elle est soumise à la sécheresse, aux vents et au manque de couverture neigeuse. En effet, on la trouve dans des fissures d’escarpements ou de falaises, sur des rochers exposés, des talus d’éboulis, ainsi que dans les milieux secs et ouverts aux sols très minces et pauvres.

La présence de cette cardamine dans le Québec méridional demeure occasionnelle puisque son habitat n’est pas fréquent. Nous avons la chance de la trouver dans le massif des falaises.

Photo : André Sabourin

Les feuilles basilaires à folioles arrondies

Photo : André Sabourin

Les feuilles caulinaires à folioles linéaires et très minces

Photo : André Sabourin